panneau photovoltaïque
Civilité
M. Mme Mlle

Nom


Tel


Demande
Etude / Devis gratuit
Fixer un RDV
Se faire rappeler
Recevoir une doc.
Démarches administratives

Références et exemples

TEMOIGNAGES ET EXEMPLES D'INSTALLATIONS

Toit solaire pour un logement d'un immeuble collectif situé en centre ville de Grenoble.

toit solaire sur immeuble collectif

Vincent Fristot expose ses motivations, et la satisfaction qu'il tire de l'usage de son installation photovoltaïque : "Par cette réalisation, j'ai souhaité faire la démonstration que le solaire ça marche, même dans le cas d'un logement en ville, et montrer que l'on peut produire l'équivalent de la totalité de la consommation d'électricité d'un logement de trois personnes, équipé pour un confort moderne. Ces objectifs étant atteints voire dépassés (+15% de production solaire comparée à la consommation électrique sur deux ans), il y a donc un réel plaisir à utiliser une énergie électrique propre, qui ne génère ni déchet nucléaire, ni pollution. L'équilibre entre l'énergie produite par les modules photovoltaïques et l'énergie consommée par les équipements électriques du logement a été possible en optimisant les appareils, en les remplaçant par des modèles économes. Ainsi, plus de 40% de l'électricité consommée a été économisée en changeant les ampoules par des lampes fluocompactes, en choisissant un réfrigérateurcongélateur de classe A et en supprimant les veilles inutiles de certains appareils électroniques. Pour que l'investissement solaire soit plus incitatif, et pour déclencher l'installation en nombre de ces toits solaires, il est nécessaire d'obtenir un tarif d'achat suffisant pour l'électricité produite de façon durable et renouvelable. Un site internet décrit les objectifs et le principe de ma réalisation, avec des photos, des exemples d'économies d'électricité que l'on peut faire chez soi, et les résultats annuels et mensuels pour la production énergétique de l'installation : http://www.multimania.com/toitsolaire


Une installation dans le Rhône

installation dans le Rhône

Ce fut le déclic en début 2006, quand Monsieur et Madame ont pris conscience que leur consommation d'énergie était excessive. « Je consommais de l'énergie à mauvais escient » indique Monsieur. Il fallait faire quelque chose! Après s'être renseigné sur les actions possibles (économies d'énergie, énergies renouvelables), ce couple a fait l'inventaire de ses consommations d'énergie, poste par poste : chauffage, électroménager, éclairage... D'abord, ils se sont attaqués aux postes les plus faciles: remplacement des appareils électroménager par des appareils classe A et modernisation de l'éclairage avec des ampoules basse consommation. Ensuite, c'est la production d'énergie qui est repensée. Comment produire mieux et renouvelable ? C'est la solution photovoltaïque, raccordé au réseau, qui est préférée. La chasse à l'installateur est lancée. Qui choisir? Parmi les installateurs, un se distingue par son sérieux. Certes il n'est pas le moins cher, mais pour notre couple, la qualité, les garanties (dont la décennale) et les services proposés sont déterminants. « Au départ, je voulais faire une installation plus importante, mais mon installateur m'a expliqué l'impact du plafond du crédit d'impôt, et il a calculé la taille du système le plus intéressant pour nous. Oui, il nous a freiné un peu, mais dans notre intérêt, et au détriment de son profit ! » Au final le système se compose de : - 10 modules Schüco de 310Wc, intégrés en toiture, pour une puissance totale de 3,1kWc - un onduleur SMA SB3300TL avec un appareil de visualisation des données Malgré une légère ombre portée en fin de journée et une orientation à 20° du sud, la production annuelle estimée est de 3 400 kWh. « J'avais déjà fait, très tôt, la demande de subvention régionale, mais c'est mon installateur qui s'est occupé de toutes les autres démarches administratives par la suite ». Dès la finalisation de ces démarches, les travaux d'installation sont entrepris; trois jours d'intervention pour ce qui était l'un des tous premiers chantiers de l'installateur. Le système photovoltaïque n'est toutefois pas raccordé au réseau de suite, il faudra attendre 4 mois pour la pose des compteurs par le gestionnaire du réseau.